Marquage de protection internationale - (IPXX)

Le code IP, International Protection Marking, parfois interprété comme Ingress Protection Marking, classe et évalue le degré de protection fourni contre les intrusions (parties du corps telles que les mains et les doigts), la poussière, les contacts accidentels et l'eau par les boîtiers mécaniques et les boîtiers électriques.

Premier chiffre : protection contre les particules solides
Le premier chiffre indique le niveau de protection que le boîtier offre contre l'accès aux pièces dangereuses (par exemple, les conducteurs électriques, les pièces mobiles) et la pénétration de corps étrangers solides.

0 - Aucune protection contre le contact et la pénétration d'objets
1 >50 mm Toute grande surface du corps, comme le dos d'une main, mais aucune protection contre le contact délibéré avec une partie du corps
2 >12,5 mm Doigts ou objets similaires
3 >2,5 mm Outils, fils épais, etc.
4 >1 mm La plupart des fils, vis minces, grosses fourmis, etc.
5 Protégé contre la poussière L'entrée de poussière n'est pas entièrement empêchée, mais elle ne doit pas entrer en quantité suffisante pour gêner le bon fonctionnement de l'équipement.
6 Étanche à la poussière Pas de pénétration de poussière ; protection complète contre le contact (étanche à la poussière). Un vide doit être appliqué. Durée du test jusqu'à 8 heures en fonction du débit d'air.

Deuxième chiffre : protection contre la pénétration de liquide
Le deuxième chiffre indique le niveau de protection que l'enceinte offre contre les infiltrations d'eau nocives.

0 Rien -
1 Gouttes d'eau Les gouttes d'eau (gouttes tombant verticalement) ne doivent pas avoir d'effet nocif sur l'échantillon lorsqu'il est monté en position verticale sur un plateau tournant et tourné à 1 tr/min.
Gouttes d'eau en cas d'inclinaison à 15° L'eau qui s'égoutte verticalement ne doit pas avoir d'effet nocif lorsque l'enceinte est inclinée à un angle de 15° par rapport à sa position normale. Au total, quatre positions sont testées sur deux axes.
3 Pulvérisation d'eau L'eau tombant sous forme de pulvérisation à n'importe quel angle jusqu'à 60° par rapport à la verticale ne doit avoir aucun effet nocif, en utilisant soit : a) un dispositif oscillant, ou b) une buse de pulvérisation avec un écran contrebalancé. L'essai a) est réalisé pendant 5 minutes, puis répété avec l'éprouvette inclinée à 90° pour le deuxième essai de 5 minutes. L'essai b) est réalisé (blindage en place) pendant 5 minutes minimum.
4 Éclaboussures d'eau Les éclaboussures d'eau contre l'enceinte depuis n'importe quelle direction ne doivent avoir aucun effet nocif, en utilisant soit : a) un dispositif oscillant, soit b) une buse de pulvérisation sans écran. L'essai a) est effectué pendant 10 minutes. L'essai b) est réalisé (sans blindage) pendant 5 minutes minimum.
5 Jets d'eau L'eau projetée par une buse (6,3 mm) contre l'enceinte depuis n'importe quelle direction ne doit avoir aucun effet nocif.
6 Jets d'eau puissants L'eau projetée en jets puissants (buse 12,5 mm) contre l'enceinte depuis n'importe quelle direction ne doit avoir aucun effet nocif.